Hors Champ, L'Animation Socioculturelle en Tunisie

Hors Champ, L'Animation Socioculturelle en Tunisie

Un « Pourquoi » interpelle à l’infini le « Parce que »

L’enfant, une fois la capacité de composer une phrase acquise, n’a plus qu’une seule question « Pourquoi ? » à propos de tout ce qu’il voit, et entend. Et ce qui est notable dans cette pratique de découvrir et de comprendre le monde, c’est que à chaque « Parce que » qu’on lui donne il enchaîne par un nouveau « Pourquoi ? » et cela ne s’arrête pas, sa curiosité, son besoin de comprendre l’amène à toujours vouloir aller de l’avant avec des « pourquoi ? » toujours plus pertinents mais combien embarrassantes pour l’adulte.

Alors permettez-moi de retomber en enfance et de poser mes propres « Pourquoi ? »

  • Pourquoi les animateurs s’obstinent à se cloitrer dans le statut de simples fonctionnaires, refusant toutes les portes de sorties qui leurs sont offertes ?
  • Pourquoi les revendications des animateurs ne se font que derrière des pseudonymes dans Facebook, tout en restant sans suite et sans réelles propositions ?
  • Pourquoi lors des réunions de travail, les animateurs qui débordent d’enthousiasme et font des discours enflammés sans fin, laissent tout tomber à la pause-café, et en rentrant, ils ne savent plus de quoi il s’agissait ?
  • Pourquoi en cours de sessions de formation, les animateurs expliquent à qui veut les entendre que c’est ce qui leur manquait pour faire bouger les choses et lors des évaluations exigent des engagements, mais qu’une fois la valise faite pour le retour, plus rien ne subsiste et ils préfèrent retourner à la case de départ ?
  • Pourquoi les Comités Pédagogiques dénigrent toutes les propositions pour sortir du marasme que vit le secteur et se confinent dans des pratiquent plus vieilles que le domaine lui-même ?
  • Pourquoi la partie de ping-pong qui se joue entre la Direction Centrale et les régionales se poursuit se discontinuer, une partie de pousse-pousse alors qu’il n’y a rien à pousser et que rien ne pousse ?
  • Pourquoi Ces Administrations continuent à ignorer la progression phénoménale des techniques d’information et se confine dans des rouages lourds, pesants, et aliénants ?
  • Pourquoi l’Administration centrale continue à croire qu’elle est au-dessus de tout et peut ignorer ses cadres du terrain des fois de manière infamante ?
  • Pourquoi l’observatoire de la jeunesse continue à pratiquer un nombrilisme asservissant, qui de jour en jour ressemble à des scènes de ménages à ne plus en finir ?
  • Et Pourquoi, Moi je m’obstine à poser des questions auxquelles personne ne répondra, tout en espérant toujours des « parce que » qui m’offriront l’occasion d’enchainer comme les enfants avec des « Pourquoi » ?


03/02/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 249 autres membres