Hors Champ, L'Animation Socioculturelle en Tunisie

Hors Champ, L'Animation Socioculturelle en Tunisie

Formation des cadres de l\'animation socioculturelle

0 appréciations
Hors-ligne
Salut à tous;

Le Ministère a recruté quatre cents nouveaux cadres d'animation socioculturelle en plus de mille cent déjà sur terrain.
Ces nouveaux recrus se répartissent sur trois promotions (ressortissants de l'ISAJC de Bir El Bey) et ont besoin certainement d'une (re)formation et/ou plutôt une adéquation avec le domaine (terrain),sans oublier, oh bien sure, les cadres qui exercent déjà tous les corps confondus : LES ANIMATEURS; LES DIRECTEURS; LES INSPECTEURS; voir même les chefs de services ou de bureaux et aussi les SAFeurs.
Sans oublier les huit nouveaux inspecteurs qui ont rejoint les autres (39) en exercices.
Nous voulons ensemble programmer, élaborer, prévoir, préparer mettre en œuvre, mettre en exercice, repenser ... une ou plusieurs formation plutôt personnalisée à chaque "corps" "anciens" et nouveaux".
Un appel urgent à nos FORMATEURS de proposer et de mettre en exécution.

0 appréciations
Hors-ligne
Bonne idée Hamma,
mais je pense qu'il faut tout d'abord penser à un travail de diagnostic rationnel, qui va surement nous permettre de bien détecter les vrais carences liées à la formation de base et aux vrais besoins de notre secteur.
j'ai déjà commencer à cet action et nous pouvons en discuter dans le bref délai
kamel hnid
je participe a toute initiative qui à pour but de promouvoir et d'apporter une main forte aux institutions de la jeunesse
merci si khalifa

Et si nous fêterons les 2000 visiteurs avec une proposition concrète à réaliser.
un vieux mordu de formation en animation socioculturelle.

1 appréciations
Hors-ligne
Le problème n'est ni les idées à apporter, ni le nombre de personnes à former, c'est plutôt le contexte actuel qui ne se prête pas à la mise en place d'une stratégie de formation qui nécessitera de l'argent, du temps et toute une équipe.
Une stratégie de formation qui tiendrait compte des caractéristiques de tous les groupes à former, est une opération qui se montera comme un Projet, donc qui s'étalera sur une longue durée et malheureusement rien, absolument rien ne prouve qu'une fois le projet lancé, il continuera son "parcours" prévu indépendamment de tous les changements qui s'opéreront à tous les niveaux et ça dans quelques mois seulement.
Malheureusement, l'expérience a montré et prouvé le contraire. Que de projets ont avorté d'une manière ou d'une autre et ce souvent pour des motifs futiles.
Il y a énormément de cordes à accorder avant de proposer une stratégie de formation qui saura s'adapter aux nouvelles donnes.

Dernière modification le 24-03-2011 à 01:37:25

Je pense Que le mécanisme de recyclage et de formation pour les cadres de jeunesse adopté par les différentes articulations du secteur de la jeunesse a besoin de revoir ces méthodes.
Je pense aussi qu'il est temps de penser au sujet de formation et surtout celui du recyclage de façon plus sérieuse à travers la restructuration de l'organigramme du ministère en créant une direction centrale d'inspection et de formation au sein de la direction générale de la jeunesse ainsi que la création de nouvelles structures départementales comme unités de formation et de suivi au niveau des départements (équipe d'inspecteurs de jeunesse de plusieurs régions voisines sous le régis d'un inspecteur principal)

U.S.F.S
Unité sectorielle de formation et de suivi:
- 5 unités couvrent les 24 régions (selon une logique géographique).
- Rôles et fonctions:
* Coordonner et encadrer le travail de formation de l'équipe d'inspecteurs du département,
* organiser des sessions de formations pour les cadres de jeunesse du département.
* Organiser des sessions de formation à la carte selon le besoin.
* encourager la production documentaire pédagogique au secteur de la jeunesse,
* encadrer le travail des comités régionales pédagogiques.
* la mise à disposition d'un espace d'auto formation pour les animateurs de jeunesse
- Espace : De préférence un espace indépendant, mais provisoirement on peut se permettre de prendre un local dans un centre d'hébergement.
- besoins en espaces:
* salle de réunion de 100 personnes.
* 2 salles de formation équipée pour 20 personnes.
* Bibliothèque médiathèque.
* 2 bureaux administratifs.
- Ressources humaines:
* un chef d'unité (inspecteur principal.
* secrétariat
* responsable documentaliste bibliothécaire.

ce n'est qu'une première ébauche et reste à developper.
Q'en pensez vous?

0 appréciations
Hors-ligne
:by:
pour mieux servir les jeunes tunisiens

Bonjour ,
J'ai beau essayer de déchiffrer les objestifs globaux du MJS , je n'en ai pas trouvé,une institution de la taille du MJS fonctionne sans visibilité .je crois qu'il ne faut pas placer la charrue avant les boeufs ! quand vous parlez de strategie de formation !
Si j'ai bien compris ,selon ce que je viens de lire dans l'article posté par "medtayechi" il s'agit en fait d'un appel a contribution pour l'élaboration d'un plan de formation destiné a ces nouveux recrus ,ou plutot offrir une formation personnaliée,ma question est toute simple ,"Que voulez vous former?quel est le profil souhaité?
merci a vous

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 245 autres membres