Hors Champ, L'Animation Socioculturelle en Tunisie

Hors Champ, L'Animation Socioculturelle en Tunisie

Cinquantenaire. Troisieme Partie "L'Après"

Un projet réussi c’est un projet qui dure dans le temps, en engendrant à chaque une de  ses étapes de nouveaux prolongements. Donc « L’Après » est important à un très haut niveau.

Le séminaire ou colloque se fera même si  la préparation ou l’exécution ne seraient pas au top. Juger de sa réussite ne serait guère évident surtout quand « le lendemain » on passe à autre chose.

Maintenant, si « l’Après » est envisagé, le séminaire serait jugé absolument réussi du fait qu’il a abouti à « quelque chose ».

Ce que je propose ici, c’est quelques idées pour faire « vivre » le séminaire au-delà de sa simple exécution, en utilisant tout le matériel que les deux étapes précédentes (préparation et exécution) ont engendré.

 

Différentes productions peuvent être obtenues et surtout occasionner la création de différents ateliers :

  • Création d’un Magazine papier/numérique. Cela suppose une relecture de tout ce qui a été collecté, analyses, commentaires, pour ensuite organiser, faire des tris, etc. Nombreuses séances de mindmapping sont « en vue ».
  • Elaboration de Fiches Techniques. Là, il s’agit de fiches tirées d’une expérience réelle et non imaginée, avec des données réelles.
  • Création de bases de données, avec les données personnelles de tous les participants (organisateurs, intervenants, auditoire), ce qui représenterai un excellent panel qui serait très utile pour d’autres manifestations.
  • Une Revue qui reprend tout le séminaire en exploitant tous les documents (affiche, programme, interventions, fiches techniques, photos, vidéo et enregistrements sonores pour la version numérique).
  • Des ateliers vidéo, audio et photo, pour des montages, des assemblages, des créations d’extraits.
  • Et d’autres activités et ateliers que le matériel obtenu peut suggérer ou inspirer. Une vidéo peut devenir un reportage ou série de reportages, de spots….

L’essentiel étant de profiter de tout ce que le séminaire/colloque aurait occasionné pour :

Prolonger le projet par d’autres séminaires,

Engendrer  des actions sur le terrain en relation avec le thème du séminaire (compagne, recherche action…)

 Avoir une archive très complète qui pourra toujours servir.

Exploiter tous les réseaux sociaux et services internet pour communiquer, partager les apports de la manifestation avec un public très large. Il est entendu que toutes les productions seront publiées sur internet.

Conclusion : En abordant ce thème de séminaire /colloque et son organisation dans les institutions socioéducatives, mon objectif, mon seul objectif est de proposer quelques idées au niveau de la préparation, de l’exécution et de « l’après », pour faire de cette manifestation un vrai projet, une réelle expérience de vie qui peut dynamiser nos institutions. Il est vraiment grand temps de changer d’approche dans nos activités et manifestations. Une activité exécutée est un nouveau départ pour d’autres activités aussi diversifiés que possible.

En un mot, il ne s’agit pas ici de recette, mais de pistes pour stimuler la créativité, encourager la communication et le partage, entendu que les vrais exécutants sont les jeunes et que les animateurs jouent leur rôle d’accompagnateurs, et de stimulateurs (le mindmapping reste leur outil principal).

 



11/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 245 autres membres